Zoom sur un livre

"Vous, vous êtes mes amis - L'amitié dans le Nouveau Testament", un livre de Jacqueline Assaël, dans la collection "Au fil des écritures".

L’élégante et profonde plume de Jacqueline Assaël offre un nouveau livre à la collection « Au fil des Ecritures », chez Olivétan. Vous, vous êtes mes amis, affirme Jésus à ses disciples. Cette prodigieuse déclaration d’amitié est devenue le titre de l’ouvrage, dans lequel l’autrice fait le tour de cette notion dans le Nouveau Testament, étudiant l’un après l’autre les passages utilisant le vocabulaire de l’amitié.

Rien de mièvre ni de « fleur bleue », on s’en douterait, mais de forts liens, de puissantes motivations, d’admirables comportements. A découvrir absolument, pour y puiser inspiration.

Corinne Egasse

 

La notion d’amitié existe peu dans le Nouveau Testament, au sens où nous la comprenons à l’époque actuelle, après Montaigne qui, parlant de La Boétie, la concevait comme une prédilection inexplicable, « parce que c’était lui, parce que c’était moi ».

Les auteurs néotestamentaires se trouvent à la croisée de trois influences : celle de la pensée hébraïque qu’ils ont en héritage, celle de la Grèce dont ils utilisent la langue, et celle de la latinité, au contact de l’occupant romain. Or ce n’est que dans le vocabulaire latin, finalement, que l’amitié, amicitia, est étroitement reliée à l’amour, amor, et qu’elle relève de la catégorie du sentiment. En hébreu et en grec, les mots expriment plutôt l’idée d’une association, en vue d’une réalisation commune.

Jacques s’intéresse à la relation d’amitié qui s’établit entre Dieu et le croyant, Luc espère que des relations humaines s’instaurent qui dessinent les contours d’une société universellement accueillante ; seul Jean en vient à évoquer la douceur d’un partage très personnel de sentiments. Cette diversité nous amène à chercher à situer notre propre point de vue. Qu’est-ce que l’amitié pour nous ?

L’importance de cette notion dans une théologie chrétienne apparaît spécialement chez Jean, où l’amitié est définie comme un accomplissement de l’humain, quand l’amour aboutit à une action commune pour faire advenir le règne de Dieu. L’analyse littéraire de certains de ses textes fait émerger la puissance de cette vertu supérieure à tout.

 

 

Jacqueline Assaël

Jacqueline Assaël est helléniste, professeur honoraire de l’Université Côte d’Azur. Elle a publié des ouvrages sur la tragédie grecque et des recherches d’exégèse néotestamentaire. Depuis 2018, elle écrit pour la rubrique des méditations bibliques du journal Réforme. Elle est aussi poète et essayiste. Elle interroge les Écritures pour comprendre Dieu, la vie, les relations humaines, l’amitié.

Collection « Au fil des écritures »

La collection « Au fil des écritures », dirigée par Dany Nocquet, est consacrée à l’étude de l’Ancien et du Nouveau Testament. Chaque volume offre au lecteur une analyse d’un livre biblique, ou d’une section de livre, ou d’une thématique qui traverse plusieurs livres… L’approche est attentive au texte lui-même, et aux contextes historiques dans lesquels il a été écrit. Dans le parcours proposé, l’analyse se fait l’écho des recherches récentes pour informer la lecture du texte biblique et en éclairer les sens possibles qu’elle met au jour. Avec une introduction et une présentation des enjeux, l’analyse propose un examen détaillé de plusieurs passages-clefs du livre biblique. Ces études, qui renouvellent la lecture de ces textes, offrent des interprétations ouvertes au partage et à la discussion. L’objectif de la collection est de faciliter la lecture, seule ou en groupe, des textes fondateurs de la tradition biblique, et d’aider chacun à aller plus loin dans la découverte des textes, de leur histoire et de leur modernité.

Evénements

Conférence

 

Contact

98